Clair-Obscur
Collage Coupe Habité - Clair-Obscure

Architecture

Clair-Obscur • Octobre 2017

Carnet Recherches de Concept - Clair-Obscure
Carnet Recherches de Concept - Clair-Obscure
Carnet Reflexions - Clair-Obscure

       La contrainte principale de ce projet de 2ème année de Licence d'Architecture était la création d’un volume unique de moins de 50 m² à destination d’un seul usage décomposé en plusieurs aspects. Le projet à lui seul est une métaphore du processus de création.

       Chaque espace développe une de ces facettes. Ce projet se compose de trois parties : deux ambiances lumineuses distinctes et un espace qui articule ces deux dernières.

       La circulation est une représentation des différentes étapes de création d'une oeuvre. Tout d'abord, il y a la référence, avec la galerie où le peintre peut puiser son inspiration avec l'exposition de nombreux tableaux. Ensuite, l'espace de réflexion dédié à un moment plus intellectuel et abstrait. Enfin, la réalisation concrète qui est un moment plus intime.

Carnet Recherches de Concept - Clair-Obscure

       Un premier espace de travail assis, à l’étage, très lumineux est destiné à la réalisation de croquis et à la réflexion. Son ouverture principale cadre, par dessus les hautes herbes, sur une partie du manoir.
       L’ espace de réalisation semi-enterré est éclairé par la partie haute. Libre de toute ouverture et de tout aménagement, cet espace s’adapte à chaque création.
       Enfin, un espace de transition entre la lumière abondante de l’étage et la luminosité tamisée de la partie basse sert également à l’exposition et la circulation. Légèrement surélevé, il permet à l’artiste d’exposer ses oeuvres.

Carnet Reflexions - Clair-Obscure

       On entre dans le projet par un escalier aux marches larges en passant sous l’espace haut qui dessine l’entrée. Un muret guide jusqu’à l’espace d’exposition. De cette espace on accède à la partie haute pour descendre ensuite dans l’espace de réalisation.

       Depuis la première prairie du domaine, on n’aperçoit que l’espace dédié à la réflexion, la partie haute du projet.